"L'EFFET DOMINO A COMMENCÉ !"

Nous avons pu constater que les feux de forêts sont de plus en plus nombreux et de plus en plus difficiles à stopper.

Pour exemple: des incendies sévissent depuis début 2018 dans l’état de Californie et récemment ils ont dévasté une surface supérieure à Paris; ainsi que Le Portugal qui ne cesse de battre des records de températures et de feux de forêts. 

Exceptionnel ! Voici le discours, mais … chaque arbre brûlé est égal à un peu plus de dioxyde de carbone et de monoxyde … dans l’atmosphère et l’amplification des effets de dérèglements.

Il s’agit ici de millions de tonnes de GAZs en plus !

On parle de zones à incendies en Californie.

  • Résultats de ces incendies en 2018

    • Plus de 6000 incendies se sont déclenchés en Californie.

    • Plus de 350 000 hectares de forêts ont étés ravagés.

    • Près de 70 millions de tonnes de CO2 en plus dans l'atmosphère.

    • L’équivalent de 15 % de tout ce que l'état émet en un an !

    • 87 morts, des centaines de disparus.

    • plus

« L’effet dominos » 

Ces feux vont inciter progressivement les citoyens à fuir ces zones. Le nombre de morts est de plus en plus élevé.

Le dioxyde, monoxyde lâché dans l’atmosphère amplifie encore plus l’effet de serre. Ce qui donne plus de chaleur, plus de feux, moins de forêts, moins d’humidité, plus aride,  la végétation y est plus sèche, moins de pluies, de flore, faune, d’habitants … la boucle est bouclée et la zone « morte » s’étend !  Phénomène qui s’auto-alimente et s’auto-amplifie !

En France, dans le sud sud-est, des pluies torrentielles, inondations, tempêtes … se font de plus en plus fréquentes.

La boucle se met en place. 

Des catastrophes sans précédent se forment, en Inde, en Italie, Australie …

La boucle est encore plus grande ! « Effet domino » ou « effet papillon », tout est lié sur terre. Un dérèglement à un endroit ne va pas former des glaciers ou réguler le climat à un autre ! Mais accentuer et créer des intempéries … ailleurs.